Nous avons testé pour vous la visite à la Ferme de Lorette en hiver, à Glapigny. Entre savoir-faire local et pastoralisme, découvrez comment nos agriculteurs travaillent en hiver, en redescente des alpages. A vos bottes, prêts, visitez !

Ce qu’on a aimé

  • Approcher les veaux et les vaches
  • Découvrir l’intérieur d’une étable moderne
  • Apercevoir la traite des vaches

Infos pratiques

La Ferme de Lorette est accessible en visite libre de 16h à 18h tous les jours. Les visites sont libres et gratuites. Vous pourrez vous diriger vers le coin des veaux, où vous pourrez même les caresser. Vous aurez également accès à l’étable pour voir les vaches.

La Ferme de Lorette se situe sur la route de Glapigny à une dizaine de minutes en voiture de Thônes. Montez d’abord jusqu’à l’école de Glapigny, puis continuez de monter sur la gauche. Il vous suffira de suivre les panneaux qui vous mèneront jusqu’à l’exploitation.

Notre visite de la ferme

Nous avons commencé par aller voir les veaux, situés dans le fond de l’étable, dans des box séparés. Il faut passer par la grange où est stocké le foin et passer par la petite porte du fond. Vous pourrez caresser les veaux et s’ils ne sont pas trop craintifs, ils vous lècheront même les doigts !

Le saviez-vous ?
Ils sont séparés de leur mère à la naissance pour des raisons sanitaires. Les veaux étant encore trop fragiles, ils sont exposés aux maladies et peuvent être fragilisés s’ils tètent une vache qui n’est pas leur mère. La diarrhée est la première cause de mortalité pour ces jeunes veaux.

Après avoir bien profité des veaux, nous sommes allés dans l’étable. A l’entrée, une grosse machine nous intrigue. Elle s’avère être un distributeur automatique de granulés pour les vaches. Chaque vache est équipée d’un collier à puce qui enregistre ses informations personnelles. Selon la quantité de lait qu’elle produit, la vache a le droit à une certaine quantité de granulés par jour. Elle va se nourrir autant de fois qu’elle le veut dans la journée (jusqu’à 10 fois par jour) et la machine calcule automatiquement la répartition et adapte les doses à distribuer.

Le saviez-vous ?
Les fermes se modernisent… La Ferme de Lorette a investi dans un robot aspirateur à lisier, ce qui simplifie le travail des agriculteurs. Pour un cheptel de 70 vaches comme celui de la Ferme de Lorette, c’est environ 500 m3 d’excréments par an !

Sur la gauche il y a un couloir qui longe le mur. En allant tout au fond de ce couloir, vous pourrez apercevoir l’espace de traite des vaches.

Le petit + :
Venez pendant les heures de traite pour pouvoir apercevoir une partie de la traite des 70 vaches laitières de la Ferme de Lorette (traite à partir de 15h30, qui dure environ 1h30).

Pour des raisons sanitaires, la Ferme de Lorette ne permet pas de voir la fabrication du fromage, ni de visiter la cave d’affinage.

Par beau temps, vous pourrez admirer le paysage et la magnifique vue qui donne sur la vallée de Thônes, la Tournette et le Mont Lachat, juste face à vous.

Cette escapade à la ferme permettra aux petits comme aux grands de passer une bonne après-midi en compagnie des bêtes. Bonne visite à la ferme !

mont Lachat de Thônes, vue depuis la ferme de lorette à Glapigny
©OT Thônes CDV – Vue sur le Mont Lachat depuis la Ferme de Lorette à Glapigny