Envie de faire de la randonnée autour de Thônes ? Envie de s’oxygéner et d’en prendre plein la vue ? Du plateau des Glières au plateau de Beauregard, en passant par la Tournette ou encore le Parmelan, partez à la découverte des plateaux et sommets incontournables et emblématiques de la région.

à la découverte des plateaux

Accessibles en voiture, les plateaux dévoilent les beautés de la montagne au prix d’un effort minimum.

Le plateau des Glières

Chemins entre nature et histoire

Accessible en voiture, le plateau des Glières situé à 1440 m d’altitude offre un immense terrain de jeux aux randonneurs. Dans un cadre pastoral idéal pour la découverte de la faune et de la flore, vous serez séduits par la beauté du site et son aspect sauvage préservé des remontées mécaniques.

Célèbre pour la Résistance qui s’y organisa à l’hiver 1944, plusieurs circuits permettent de marcher sur les traces des résistants et de découvrir quelle fut leur vie sur le plateau. Le Monument des Glières, symbole de résistance et d’espoir a été construit en 1973, en leur mémoire. En famille ou entre amis, sportifs ou contemplatifs, il y en a pour tous les goûts : du joyeux pique-nique en famille agrémenté d’une petite balade à la conquête des sommets alentours – montagne des Auges, Col de l’Ovine, montagne des Frêtes… Chacun y trouvera son bonheur !

En hiver

L’hiver, les sentiers de randonnées laissent place aux pistes de ski de fond et aux itinéraires raquettes.

Les nombreux gîtes et chalets du plateau comme Notre Dame des Neiges vous accueillent toute l’année pour venir déguster la cuisine du terroir et passer plusieurs jours si affinité !

Le plateau de Beauregard

Où que porte votre regard, le spectacle est beau !

Accessible au départ du Col de la Croix-Fry, le plateau de Beauregard porte bien son nom et vous promet de jolis moments de montagne avec des vues imprenables sur la chaîne des Aravis, le Mont Blanc et les vallées environnantes. En été, vous pourrez parcourir les différents sentiers de ce vaste plateau d’alpages sans difficulté et partir à la rencontre de la ferme de Lorette afin de découvrir la fabrication de l’Abondance et du Reblochon fermier.

Vous pourrez monter à la Croix de Colomban (1691 m) admirer la vue sur la vallée du Nom et la ville de Thônes, ou encore partir à la cueillette des myrtilles et des herbes sauvages.

En hiver

En hiver, le plateau se transforme en paradis blanc au relief doux invitant les randonneurs à chausser les raquettes ou les skis de fond pour découvrir le plateau autrement dans une ambiance hivernale plus feutrée.  En résumé, le plateau de Beauregard est une magnifique invitation à la découverte des Aravis, offrant de majestueux points de vue sans trop d’effort !

Que ce soit en été ou en hiver, le Restaurant- Gîte les Matins Clairs vous ouvre ses portes…Profitez de la terrasse avec une vue panoramique sur le Plateau de Beauregard.

à la conquête des sommets

Quelques heures de marche et ces sommets emblématiques de la région vous dévoilent leurs plus beaux panoramas.

La Tournette

Un panorama à 360° avec vue plongeante sur le lac

Culminant à 2351 m, la Tournette est le plus haut sommet du massif des Bornes. Elle offre un panorama à 360° et constitue une randonnée classique et sportive à faire pour beaucoup de randonneurs.

Son ascension peut se faire de 2 versants.
Depuis la vallée de Thônes (itinéraire non balisé) ou depuis le chalet de l’Aulp (commune de Montmin). Vous jouissez alors d’une vue magnifique sur le lac tout au long de votre ascension. 

Les deux itinéraires se rejoignent peu avant le sommet pour grimper au « fauteuil », ce monolithe calcaire de 30m de haut dont la forme est reconnaissable depuis Annecy. L’ascension finale passe par une cheminée équipée de chaînes et d’échelles, à déconseiller aux personnes sujettes au vertige. Mais le panorama à 360° sur Annecy et son superbe lac aux eaux turquoises, le Mont Veyrier, le massif des Bauges, le Beaufortain, les Bornes-Aravis, sans oublier au loin… le Mont-Blanc, récompense ces derniers efforts ! 

Le massif de la Tournette fait partie du réseau européen Natura 2000. Outre une flore alpine riche, vous pourrez observer de nombreux animaux tels que chamois, bouquetins, mouflons et marmottes. Les chocards à bec jaune sont souvent au rendez-vous au sommet : attention à votre sandwich !

En hiver

En hiver, les randonneurs chaussent les skis de randonnées pour gravir la Tournette et jouir de son magnifique panorama.

Le Parmelan

Un fabuleux plateau de lapiaz

La tête du Parmelan, à 1832 m d’altitude, est le deuxième sommet emblématique du lac d’Annecy. Pour l’atteindre, plusieurs itinéraires sont possibles : depuis Dingy Saint Clair (La Blonnière) ou encore depuis Villaz. Au sommet, depuis le refuge du Parmelan, un panorama à 360° porte sur les Alpes, le Jura et même le Vercors si la vue est bien dégagée.

Le Parmelan
©S.Goudeau – Les falaises du Parmelan

Au-delà de cette vue exceptionnelle, cette randonnée dévoile un fabuleux plateau de lapiaz : océan de pierre ou désert lunaire… Chacun son interprétation ! A voir absolument mais attention où vous mettez les pieds car ce plateau calcaire est un vrai gruyère. Creusés par l’eau au fil des ans, les nombreux gouffres et failles tels la Grande Glacière ou la grotte de l’Enfer à découvrir l’été (réservés aux spéléologues) sont autant de pièges à éviter l’hiver.

Le Mont Charvin

La pyramide des Aravis

Situé au sud des Aravis à 2409 m d’altitude, le Mont Charvin fait incontestablement partie des sommets incontournables de la région.

Depuis les Sardoches sur la commune du Bouchet-Mont-Charvin, la randonnée peut s’avérer exigeante pour atteindre son sommet, avec une partie aérienne et un final réservé aux marcheurs aguerris. Une fois en haut, le Charvin offre un panorama grandiose avec vue sur le Mont-Blanc et une bonne partie des Alpes du Nord. Le lac du Mont-Charvin constitue une alternative plus familiale. Niché au pied de l’imposante pyramide dans un ancien cirque glaciaire, ce petit lac est l’endroit idéal pour un pique-nique en famille. C’est aussi ici que le Fier prend sa source.

Tout au long de la journée, gardez les yeux bien ouverts car les flancs de la montagne du Charvin comptent de nombreux chamois et bouquetins sans oublier les marmottes qui sifflent à votre passage. Les amateurs de petites fleurs ne seront pas en reste dans ce véritable jardin botanique où poussent gentianes de koch, orchis vanillées et lys martagon (espèce protégée). En redescendant, faites une petite pause bien méritée à  l ’Auberge des Fontanettes ou au chalet de l’Aulp de Marlens où les vaches et les chèvres du GAEC du Vent des Cimes prennent leurs quartiers d’été. Une belle terrasse vous attend pour vous désaltérer face au géant. Vous pourrez également déguster et acheter les bons fromages faits sur place !

En hiver

En hiver, les pentes du Mont Charvin s’explorent à skis de randonnée. De nombreux itinéraires sont possibles.

Le Mont Charvin en hiver
©OT Thônes CDV

La montagne de Sulens

Au cœur du Val Sulens

Situé entre Aravis et Tournette au cœur du Val Sulens, cette montagne qui culmine à 1839 m offre un joli belvédère sur les sommets alentours détaillés sur les tables d’orientation érigées au sommet : Lachat, Jallouvre, Pointe Percée, Charvin, Tournette et Parmelan

Depuis le col de Plan Bois, plusieurs itinéraires permettent de gagner la longue crête herbeuse du sommet en passant par les alpages. En redescendant, vous pourrez vous arrêter dans l’une des nombreuses fermes du secteur acheter un bon reblochon fait sur place. Les amateurs de botanique seront ravis : le terrain particulier du Sulens favorise le développement du Sabot de Vénus, fleur délicate devenue plutôt rare (espèce protégée – à admirer uniquement) !

En hiver

En hiver, de nombreux randonneurs à skis de rando ou à raquettes investissent les lieux. De jour comme de nuit les soirs de pleine lune, le Sulens offre de jolies pentes douces pour se mettre en condition. Pensez à faire appel à un professionnel de la montagne pour vous accompagner.

L’ Auberge de Plan Bois est une adresse prisée pour ses fameux beignets de pommes de terre et sa reblochonnade. Après l’effort, le réconfort !

randonnée raquettes Sulens hiver
©A.Villien

Le Mont Lachat

Belvédère sur Thônes et vue panoramique

Le Mont Lachat se trouve à la limite entre les Bornes et les Aravis. La table d’orientation ancrée au sommet à 2023 m permet de mesurer l’étendue de la vue à 360° : montagne des Auges et plateau des Glières, chaîne du Bargy, Aiguilles-Rouges, Pointe Percée, chaîne des Aravis…

Cette randonnée peut se faire depuis plusieurs départs rallongeant plus ou moins l’itinéraire et le dénivelé. Les différents chemins se rejoignent au lieu-dit La Mare pour rejoindre la gigantesque croix métallique du sommet. Sur la partie finale, alpages et forêts laissent place aux touffes d’herbes, buissons et lapiaz. Quelques passages ludiques permettent d’accéder à la vue panoramique. Il n’est pas rare de croiser un chamois sur la fin du parcours et de voir quelques edelweiss !