Culminant à 947 m d’altitude, le col de l’Epine est un petit col situé en forêt sous les épines. Sur la route entre Thônes et Faverges, ce col est très prisé par les cyclistes débutants ou confirmés.

Un col forestier

Passage entre Thônes et Albertville

Le col de l’Epine est un petit col situé à 947 m d’altitude qui relie les vallées de Thônes et de Faverges. Depuis Thônes, la route traverse villages et alpages dans un cadre sauvage, calme et serein. Cet itinéraire peu fréquenté vous offre le temps d’admirer les paysages avec le mont Charvin et les Aiguilles du Mont d’un côté, et la Pointe de la Beccaz de l’autre. Une fois arrivé au col, vous êtes en forêt. En redescendant, la route domine la vallée de la Chaise avec en ligne de mire la Dent de Cons et la Pointe de la Sambuy.

En mode cyclo

Depuis Serraval

Le col de l’Epine a été franchi à trois reprises par le Tour de France, deux fois par Serraval et une fois par Marlens. Depuis Thônes, vous devrez d’abord franchir le col du Marais, pour atteindre Serraval et vous diriger vers le col de l’Epine qui ne présente pas de difficulté majeure depuis ce versant. D’une longueur de 7,5 km depuis Serraval, la pente sera en moyenne de 2,6% et n’excédera pas les 6% pour un dénivelé de 200 m : parfait pour se mettre en jambes au printemps ! La voie verte de la vallée de Faverges et les pistes cyclables du tour du lac d’Annecy permettront de prolonger vos circuits de manière agréable. 

Depuis Marlens

Par contre depuis Marlens, la difficulté d’ascension de ce petit col est tout autre. En effet, la route grimpe de manière constante et soutenue avec une moyenne de 7 %. Des panneaux vous accompagnent tout au long de la montée comme dans les grands cols. Arrivé au sommet, vous aurez parcouru 7 km et 490 m de dénivelé depuis ce versant et gagné une jolie vue sur la montagne de Sulens et les premiers contreforts de la chaîne des Aravis. Une montée sportive, idéale pour se frotter aux forts pourcentages mais qui reste agréable par son cadre verdoyant et son peu de circulation.

Activités au col de l’épine

Un parking – le parking du Pylône – se trouve sur la droite en redescendant vers Marlens. Il est situé juste à côté de l’aire de décollage de vol libre.

Randonner depuis le Col de l’épine

Le Roc de Nanbellet

La randonnée au Roc de Nanbellet est une balade facile et courte (1h45 et 150 m de dénivelé) à faire en famille depuis le parking du Pylône. Cette boucle qui chemine en forêt offre plusieurs ouvertures sur la partie sud des Bornes-Aravis et sur le Mont-Blanc. Vous pourrez visiter le charmant hameau de Nanbellet et sa chapelle avant de grimper au point de vue du Roc qui donne sur le massif des Bauges et la vallée. Sur le chemin du retour, en sortant de la forêt, vous profiterez d’une vue saisissante sur le Mont-Blanc au fond avec de part et d’autre le Mont Charvin et la Dent de Cons.

Le col du Fer

Une boucle plus sportive (600 m de dénivelé) vers le col du Fer (1489 m) vous emmène sous les contreforts des Aiguilles du Mont Charvin. Arrivé au col, une vue magnifique se découvre avec d’un côté : la montagne de Sulens, la Tulle, l’Aiguille du Bouchet, et de l’autre côté : la Dent de Cons et les différents sommets des Bauges. Au retour, vous emprunterez une partie de l’itinéraire du Tour du Val Sulens pour rejoindre le petit village de Ville de Rosset juste avant le col.

S’envoler du col de l’épine

Une aire de décollage pour les parapentistes 1 place ou les vols cross est accessible au col de l’Epine avec le parking situé juste à côté.