Le Bouchet Mont-Charvin est la plus jeune commune de Thônes puisqu’elle a été créée en 1877 après sa séparation avec Serraval. Situé à 930 m d’altitude au pied du mont Charvin et de son lac, le village a gardé un caractère authentique avec ses constructions traditionnelles et sa vocation agricole. De multiples activités y sont possibles comme la randonnée été comme hiver ou encore le ski. Vous pourrez également y dormir à l’hôtel du village, en refuges ou encore en bivouac.

Au pied du mont Charvin

Un village préservé

Comme sa voisine Serraval, le Bouchet a la particularité de compter de nombreuses chèvres parmi ses troupeaux permettant outre la fabrication du reblochon, celle du chevrotin et de la tomme de chèvre. Comme pour beaucoup de communes de montagne, de nombreux hameaux s’étendent autour du chef-lieu. Son environnement naturel exceptionnel et préservé lui vaut son fréquent surnom de “poumon des Aravis”.

Village du Bouchet-Mont-Charvin
©G.Piel – Village du Bouchet-Mont-Charvin

Un tour sur les sentiers

Au cœur de la nature, le Bouchet Mont-Charvin offre de multiples sentiers de randonnées qui vous feront traverser les nombreux alpages fleuris. Depuis Les Sardoches, vous pourrez monter en direction du Lac du Charvin (930 m de dénivelé) par le col des Porthets découvrir où le Fier prend sa source. Vous rencontrerez sûrement en chemin de nombreuses marmottes ! 

Les plus aguerris aux pentes escarpées pourront monter au sommet du Charvin (1040 m de dénivelé). Il faudra avoir le pied sûr dans ses pentes herbeuses. Peut-être y croiserez-vous des chamois ? Mais une chose est sûre, une fois sur l’arête finale, vous jouirez d’un panorama à 360° sur la chaîne des Aravis, le massif du Bargy, le massif de la Tournette, le Parmelan, le massif des Bauges, le massif du Mont-Blanc et encore plus loin les massifs de la Charteuse, du Vercors, de la Vanoise, de Belledonne…

Les vététistes pourront s’élancer au milieu des alpages pour un tour de 2 jours autour du mont Charvin avec nuit en bivouac.

Au pays de l’or blanc

Une fois les premières neiges arrivées, vous pourrez chausser les raquettes en famille et faire une petite boucle qui part de la Savatte vers les Fontanettes et l’Aulp de Marlens. Vous découvrirez face à vous la pyramide blanche du Charvin ! Un itinéraire plus sauvage vous emmènera à la Pointe d’Orsière depuis Les Mouilles et vous offrira un autre point de vue sur le Charvin.

A ski de randonnée, d’autres itinéraires plus engagés vous permettront de découvrir les combes du Bouchet depuis La Savatte. La classique est la sortie au col de La Tulle. Mais vous pourrez également suivre des itinéraires plus sauvages comme la Combe à l’Avion ou le Cul d’Ugine, et enfin vous attaquer au mythique mont Charvin, course particulièrement engagée. 

Mais attention, rappelons que les activités hivernales présentent des risques et qu’il est impératif de sortir renseignés sur les conditions de neige et équipés. Pensez à faire appel à un professionnel de la montagne pour vous accompagner.

A proximité de La Clusaz et du Grand-Bornand, une multitude d’activités vous attend aussi en stations !

Faire une pause

L’Auberge des Fontanettes jouit d’un cadre vraiment superbe sur la Tournette, le mont Charvin et la Pointe d’Orsière où calme et repos sont les maîtres-mots. Vous pourrez y passer un week-end en famille ou y faire étape lors de votre randonnée sur le GR de Pays Tournette-Aravis. Accessible également en voiture par une route non goudronnée, vous pouvez venir boire un verre en terrasse ou déguster les excellents beignets de pomme de terre ou tout autre plat traditionnel.

Situé au centre du village, Le Relais du Charvin est un hôtel-restaurant qui vous accueille dans un cadre convivial, confortable et chaleureux.

A ne pas louper

En redescendant des sentiers du Charvin ou comme objectif de balade, la visite du GAEC du Vent des Cimes est à ne pas manquer ! Cette ferme au pied du mont Charvin l’hiver (à Serraval) prend ses quartiers d’été à l’Aulp de Marlens. Les trois agriculteurs associés expliquent à travers des visites guidées – toute l’année – leur gestion traditionnelle et respectueuse de l’environnement. Des vaches mais aussi des chèvres constituent leurs troupeaux pour la fabrication de reblochons, tommes de Savoie, chevrotins, tommes de chèvre… L’été, vous pourrez venir passer la nuit à l’alpage et déguster leurs fromages et produits locaux face au géant !

Une note d’histoire

Autrefois les déplacements s’effectuaient essentiellement à pied et les cols raccourcissaient les parcours. C’est ainsi que le plan des Mouilles fut très emprunté par les jeunes Bochards qui “allaient aux filles“ à Manigod. Ces rencontres se finirent souvent par de beaux mariages.